Retraite anticipée des aides-soignantes, la réponse de la Ministre M. Lebranchu !!!

Vous trouverez ci-joint, la réponse de Marylise Lebranchu au sujet de la retraite anticipée des aides-soignantes.

Cette lettre ministérielle est une bonne nouvelle. Elle est le résultat de nos démarches que nous avons engagé il y’a maintenant plusieurs mois, nous aurions souhaité une réponse plus rapide, ce qui aurait évité que de nombreux agents voient leur pension réduite ou que pour d’autres, ils soient obligés de poursuivre leur activité.

Nous avons immédiatement contacté les services de la CNRACL, à Bordeaux. La Direction nous a indiqué qu’elle donnait les instructions nécessaires pour une mise en œuvre sans délai.

IL nous appartient de voir maintenant, comment il va être possible de rattraper les dossiers d’agents partis en retraite et qui ont subi un abattement de leur pension, nous serons attentifs au réexamen par la CNRACL de l’ensemble des dossiers contenant un contentieux.

Par ailleurs, nous avons demandé que les ministères informent les établissements et collectivités.

De plus, suite à ce courrier positif du Ministère de la Fonction Publique, mais qui ne concerne que les auxiliaires de puéricultures, nous sommes ré intervenus auprès des services des différents ministères ainsi qu’auprès du Premier Ministre, pour exiger une position élargie sur ce dossier qui englobe l’ensemble des corps et grades concernés permettant ainsi à l’ensemble des agents classés en catégorie active ayant validés leurs durée d’assurance (15 ans ou 17 ans) de pouvoir bénéficier au moment de la liquidation de leur dossier retraite, du maintien de leur éligibilité en catégorie active, quel que soit le dernier emploi occupé (Ex. classé en catégorie sédentaire).

Nous mettons tout en œuvre pour obtenir une réponse positive et ne manquerons pas de vous tenir informés de l’issue de nos démarches.

2015-02-27 Courrier Lebranchu Retraite Aides-soignantes

Share to Facebook
Share to Google Plus