Rencontre Avec Mme LEBRANCHU sur l’organisation Territoriale de la République

Ce 26 mai 2014, la ministre Marylise Lebranchu recevait l’ensemble des organisations syndicales représentatives du Conseil commun de la fonction publique pour une réunion sur le projet de loi portant sur l’organisation territoriale de la République (OTR).
Rappelons que cette réunion qui était une demande de FO et d’autres organisations syndicales faisait suite aux boycotts successifs des Conseils supérieurs de la fonction publique de l’Etat et de la Territoriale.
Hasard du calendrier, cette réunion s’est tenue le lendemain des élections européennes, ce que FO n’a pas manqué d’évoquer dans sa déclaration liminaire.
La ministre a présenté son projet de loi occultant totalement l’actualité politique et le résultat des élections européennes de la veille. Après les différentes interventions des organisations syndicales, la ministre ne modifie pas les orientations de son projet de loi ni son calendrier de mise en œuvre. Depuis, le Président de la République a confirmé dans son intervention télévisée du lundi 26 mai, sa volonté de poursuivre sa réforme territoriale.
L’austérité continue !
Le résultat des élections européennes n’aura pas changé les choix d’un gouvernement toujours aussi libéral, alors que le rejet de cette politique s’est massivement exprimé.
La ministre tente d’expliquer le résultat des élections européennes en expliquant « que la responsabilité de ce résultat est collective ». Bien évidemment nous ne partageons pas cette appréciation et nous continuerons de combattre toute politique d’austérité. Pour la ministre, les enjeux des élections européennes, le fonctionnement de la Commission ont été mal expliqués et mal soutenus par les partis politiques, la presse et les partenaires sociaux (donc les syndicats).
Pour FO, c’est inacceptable !
FORCE OUVRIERE, fidèle à ses principes d’indépendance, n’a donné aucune consigne de vote. De fait, à aucun moment, FO ne se sent responsable du résultat des élections pour lesquelles les citoyens se sont exprimés librement. FO est un syndicat et reste un syndicat dont le seul intérêt est l’intérêt particulier des salariés !
En résumé, cette réunion n’aura débouché sur aucun débat constructif ni vote. Cela signifie que ce projet n’aura été débattu dans aucune instance statutaire et que ce gouvernement passe en force sur un projet de loi qui pourrait transformer notre République.
Rappelons que, pour FO, le territoire républicain, ce n’est pas la république des territoires.
Une fois de plus, cette réunion d’échanges permet à la ministre et au gouvernement de communiquer dans la presse que les organisations syndicales ont été reçues et écoutées.
Mais force est de constater que nous ne sommes pas entendus. Cette mascarade de dialogue social ne pourra pas durer éternellement…
Amitiés syndicalistes.
Le Secrétariat Fédéral

Au téléchargement : les déclarations faites en séance : 2014-05-26-DECLARATION-UIAFP-FO-ORGANISATION-TERRITORIALE-DE-LA-REPUBLIQUE corigé

Share to Facebook
Share to Google Plus