Rencontre annuelle des Responsables Régionaux FO de ANFH

Rencontre annuelle des Responsables Régionaux FO de ANFH 

Le mardi 4 février 2014, les chefs de fil régionaux FO et les administrateurs FO au conseil d’administration, se sont rencontrés au siège Parisien de l’Agence Nationale de la Formation des Personnels Hospitaliers (ANFH). Cette rencontre annuelle a regroupé toutes les régions fédérales, ou presque.

La discussion a été introduite par Luc Delrue, secrétaire fédéral en charge du dossier. Dans le contexte marqué par l’austérité budgétaire qui frappe l’ensemble des établissements, il a resitué la politique générale de la Fédération en matière de formation. Tout en abordant les dossiers « chauds » qui sont à l’ordre du jour de l’ANFH.

La parole a ensuite été donnée à tous les participants. Les interventions ont montré l’unité de vue et d’action, exprimant ainsi l’homogénéité de notre organisation.

A ce titre ont été abordés les sujets suivants :

– la mise en place du DPC et ses conséquences sur les plans de formation. Il faudra attendre la fin de l’exercice 2013 pour entrevoir les premiers chiffres pour les professions paramédicales. Nous avons une fois de plus émis toutes les réserves nécessaires quant à la faisabilité réelle de ce dispositif (issue de la loi HPST) pour les agents concernés, et aux risques de voir les actions de DPC privilégiés par rapport aux autres possibilités de formation, ce qui n’est pas acceptable.

– Les Etudes Promotionnelles, qui est dossier fondamental pour FO a occupé une très grande partie de nos travaux. Les reports de formation ont tendance à devenir la règle. En conséquence et de manière unanime les militants présents ont réaffirmé avec force et vigueur la nécessité que tous les agents ayant réussi un concours obtiennent sans délais un financement. 

– les participants ont aussi fait part de leur inquiétude sur la possible transposition du projet de loi sur la formation. Celui-ci consacre la diminution de la cotisation employeur dans les entreprises de plus de 100 salariés, la faisant passer de 1,6% à 1%. Ils refusent cette logique de baisse du coût du travail, qui s’inscrit dans le cadre du « pacte de responsabilité » que nous combattons.

D’autres sujets ont été abordés sur le fonctionnement des instances, la nécessité de dégager un point de vue indépendant, mettant au centre de notre volonté de garantir un meilleur accès aux formations qualifiantes et diplômantes. L’ensemble des ces échanges va permettre d’aborder la préparation de l’assemblée générale de l’ANFH du 18 juin 2014, qui fêtera ses 40 ans. A cette occasion nous y rappellerons l’intérêt du paritarisme. Nous y exprimerons aussi nos revendications, ainsi que notre attachement aux spécificités du Statut de la Fonction Publique Hospitalière. 

Les participants ont conclu la journée en manifestant leur profond désaccord sur les économies budgétaires imposés par les ARS aux établissements au nom de la réduction des dépenses publiques, et des conséquences de cette politique sur la formation.

Enfin, nos représentants ont réitérés la nécessité de préparer les instances régionales ANFH, pour être encore plus efficace, en répondant toujours mieux à l’attente de nos syndicats et plus largement des salariés qui nous font confiance. Dans cet objectif, nos militants peuvent compter sur la Fédération qui sera toujours à leur côté.

Paris le 5 Février 2014.

Le secrétariat Fédéral

Télécharger le tract en Pdf : cliquez ici

Share to Facebook
Share to Google Plus