Psychiatrie FO Dénonce

 

 

Mercredi 9 octobre 2013 – 14:05

 

 

Psychiatrie: le syndicat FO dénonce « l’objectif financier » du transfert du sanitaire vers le médico-social

 

 

PARIS, 9 octobre 2013 (APM) – La commission nationale Force ouvrière (FO) de psychiatrie dénonce « l’objectif financier » qui consiste à « opérer un transfert du secteur sanitaire vers le champ social et médico-social moins onéreux », dans un document transmis à l’APM mercredi.

 

Ce document est issu de la réunion, fin septembre, de la commission nationale de psychiatrie rassemblant des délégués FO de chaque région, qui à eux tous représentent « la quasi-totalité des hôpitaux psychiatriques et l’essentiel des services de psychiatrie des établissements généraux », assure le syndicat.

 

« La spécialité médicale de la psychiatrie est menacée de disparaître », s’alarme FO dans ce document. « Au nom de la réduction des dépenses publiques imposée par les instances européennes, l’objectif financier est d’opérer un transfert du secteur sanitaire vers le champ social et médico-social moins onéreux ». « Après la liquidation de plus de 100.000 lits de psychiatrie, les patients sont, pour un très grand nombre, laissés à l’abandon », poursuit FO, qui réclame « un coup d’arrêt aux fermetures de lits et places » et demande « la réouverture des lits nécessaires ».

 

Le syndicat réclame aussi le « renforcement des lits et places dans les unités pour malades difficiles (UMD), les unités d’hospitalisation spécialement aménagées (UHSA) et les alternatives que représentent les unités pour malades agités et perturbateurs (Umap) et les unités de soins intensifs en psychiatrie (Usip) ».

 

FO réaffirme son attachement à la sectorisation « découlant de la circulaire du 14 mars 1960 et de la loi de juillet 1985 qui reconnaissaient et garantissaient le système de soins psychiatrique dans le champ sanitaire ». L’organisation demande ainsi la réintroduction dans le code de la santé publique de la notion de « secteur ».

 

Réagissant à la fois au récent rapport de la Cour des comptes (cf APM SNQIG002) et au projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 (cf APM SNQIQ002), FO relève que « les dernières annonces faisant état d’une volonté du gouvernement et de la Cour des comptes de vouloir réduire encore les budgets des hôpitaux est très inquiétante ».

 

FO dénonce aussi entre autres « la situation de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent qui ne dispose d’aucun lit d’hospitalisation dans certains départements » et continue de réclamer « l’abandon définitif des expérimentations de ‘médiateurs pair-aidant’  » (cf APM HMPCC001).

 

Enfin, la commission psychiatrie du syndicat se considère « en vigilance permanente » sur la stratégie nationale de santé (SNS), qui doit donner lieu à une loi de santé, prévue pour 2014, qui intègrera un volet psychiatrie et santé mentale (cf APM VLQIN001).

 

vl/ab/APM polsan

redaction@apmnews.com

 

VLQJ9003 09/10/2013 14:05 ACTU

Share to Facebook
Share to Google Plus