La Grèce : Mles médecins bientôt dans la Rue

Grèce : nouvelles économies, les médecins bientôt dans la rue                     

Les médecins hospitaliers grecs seront en grève la semaine prochaine, deux jours d’affilée. Cet énième mouvement social vise les nouvelles coupes qui se profilent dans le budget de la santé.

Une restructuration profonde du secteur hospitalier prévoit la fermeture d’établissements déficitaires ou leur transformation en centres de soins primaires. Sont également prévus la fusion de cliniques mal en point avec des hôpitaux, ainsi que des mouvements massifs de personnel médical (plusieurs centaines de praticiens pourraient être mutés d’office). La grève de la semaine prochaine est motivée par le refus des suppressions de postes et des redéploiements de fonctionnaires. Des décisions dictées par les accords passés avec le Fonds monétaire international et l’Union européenne.

Des médicaments plus remboursés du tout

La Grèce, en récession pour la 6e année consécutive, a déjà pris des mesures drastiques ces dernières années dans le secteur sanitaire. Ses dépenses de médicaments sont ainsi passées de 5,6 milliards d’euros en 2010 à 3,75 en 2011. L’an dernier, un système d’ordonnances en ligne a été mis en place afin de limiter la corruption et le gaspillage. Certains médicaments ne sont plus remboursés du tout.

Le corps médical tire régulièrement la sonnette d’alarme, jugeant les tours de vis imposés excessifs, et générateurs d’une médecine à plusieurs vitesses.

Avec AFP

Share to Facebook
Share to Google Plus