EHPAD ça bouge !!!

Cette contribution fait suite à notre initiative du 9 février dernier où la Fédération avait réuni un groupe de travail, dont le compte rendu a fait l’objet d’un article dans le dernier numéro de la Tribune.
Depuis notre réunion, des informations sont venues confirmer le niveau de dégradation de la situation dans les EHPAD.
Compte tenu de la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) que l’Etat verse aux collectivités ; de nombreux Conseils Départementaux, décident de faire des coupes franches dans les budgets, votés actuellement. Ils réduisent leurs interventions sur le champ des dépenses sociales qui englobent les frais de séjours et d’hébergement en établissement pour enfants, personnes âgées et personnes handicapées.
A titre d’exemple :
– Le Conseil Départemental de l’Essonne réglera « à crédit » les factures des établissements de l’aide sociale à l’enfance et aux établissements médico-sociaux (étalant ses créances sur plusieurs années).
– Le Conseil Départemental de l’Aube a opté pour une coupe de 15 millions d’euros dans son budget 2016
– Le Conseil Départemental du Nord, diminue de 3% les allocations forfaitaire aux EHPAD. D’après les calculs de la FHF, 136 emplois seraient ainsi menacés.
– Le Conseil Départemental des Deux-Sévres voulait supprimer les crédits pour les postes d’animateurs en EHPAD et limiter à + 0,4% l’augmentation des dotations, ce qui ne permettra pas de maintenir tous les postes.
Dans la plupart des départements, les établissements accueillant des personnes âgées sont « logés à la même enseigne ».
Cette situation est d’autant plus intenable, que ces mêmes établissements s’attendent à une diminution des dotations soins versées sous l’égide des ARS. En réponse, plusieurs de nos syndicats FO, souvent dans l’action commune, prennent l’initiative en appelant à la grève et à manifester, sur la base de revendications précises en matière d’effectifs et de défense des acquis statutaires, contre les mesures d’austérité qui frappent les plus fragiles et s’attaquent aux conditions de travail des personnels des EHPAD.
Vous prendrez connaissance dans le communiqué fédéral joint en annexe, du succès de la grève à l’appel de notre groupement départemental FO des Deux-Sèvres, le lundi 7 mars ainsi que de la mobilisation des agents du Centre Départemental de Repos et de soins de Colmar, en grève eux-aussi le jeudi 10 mars dernier.
Dans ce contexte d’attaques, tout azimut, contre le code du travail avec le projet de loi El Khomri et contre les droits collectifs (Statuts et conventions collectives), le prochain Comité National début avril, sera amené à arrêter un certain nombre de décisions.
Dans cette perspective, la Fédération invite nos responsables départementaux et nos secrétaires de syndicats du secteur médico-social à se réunir pour établir les revendications, organiser en relation avec les UD, les initiatives qu’ils jugeront utiles (réunions des personnels, assemblées générales, délégations en direction des ARS, des Délégations départementales de l’ARS, des conseils départementaux, conférences de presse…).
Afin d’être en mesure d’arrêter les décisions et initiatives, nous vous demandons de faire remonter à la Fédération l’ensemble de ces éléments.
D’ores et déjà, la Fédération se rapproche de Philippe PIHET, secrétaire confédéral chargé du secteur « Retraite » et de l’UCR, pour obtenir un rendez-vous auprès de Pascale BOISTARD, secrétaire d’Etat en charge des personnes âgées.
Plus que jamais l’heure est à l’action pour préserver les postes et exiger les financements nécessaires.
Pièce jointe sans titre 00004

Share to Facebook
Share to Google Plus