CHU de Rouen : signez la pétition SVP

Nous somme en conflit depuis plusieurs semaines avec notre direction générale qui veut supprimer une équipe du SAMU/SMUR de Rouen.

La suppression d’une équipe médicale va occasionner une perte de chance pour les patients de notre secteur d’intervention.

Nos collègues ambulanciers ne pourrons plus effectuer correctement les sorties dédier au SMUR.

Une pétition vient d’être mise en ligne pour soutenir nos collègues ambulancier dans leur combat.

Merci d’avance de la signer et de votre aide et votre soutien.

 

L’équipe FO du CHU de Rouen

CHU DE ROUEN: URGENCE AU SAMU 76. NON AUX SUPPRESSIONS – Signez la pétition !
https://www.change.org/p/chu-de-rouen-urgence-au-samu-76-non-aux-suppressions?recruiter=745048453&utm_source=share_petition&utm_medium=sms&utm_campaign=share_petition&utm_term=confirm_account_email

Enfin la fin des ratios !!

Nous vous adressons en pièce jointe l’arrêté du 18 Juillet 2017 modifiant l’arrêté du 11 octobre 2007 déterminant les taux de promotion dans certains corps de la fonction publique hospitalière. Vous constaterez que cet arrêté, complète donc par un ratio promus/promouvables, les corps « oubliés », en l’occurrence les filières administratives et ouvrières.

Il arrête globalement un taux pour l’exercice 2017 mais aucun pour 2018 et 2019.

La Fédération va demander officiellement au Ministère la mise en place d’un groupe de travail pour plusieurs axes de travail :

  • Révisions des taux pour l’ensemble des corps, pour une augmentation significative
  • Que les taux soient arrêtés d’une manière pluriannuelle.

Nous vous tiendrons régulièrement informé des suites du dossier qui figure comme beaucoup d’autres dans nos priorités à mener.

La politique d’austérité budgétaire et salariale de ce gouvernement (comme ces prédécesseurs) envers les fonctionnaires, doit nous astreindre à encore plus de rigueur revendicative.

Amitiés Syndicaliste,

Secrétariat Fédéral

Arrêté_du_18_juillet_2017_version_initiale

les agents de la fonction publique ne sont pas des variables d’ajustement des budgets de l’état !!

Vous trouverez ci-joint, un communiqué commun CGT-FO-Solidaires, intitulé  « Vecteurs indispensables du progrès social, les agents de la fonction publique ne sont pas une variable d’ajustement »,

Et nous vous communiquons également, la déclaration de l’UIAFP-FO au Conseil Commun de la Fonction Publique du 16 juillet 2017.

Face aux attaques du gouvernement contre le statut général des fonctionnaires, contre leur pouvoir d’achat et leur carrière, UIAFP FO ne manquera pas de rappeler les revendications FO lors de la rencontre bilatéral avec le Ministre de l’action et des comptes publics prévue le 24 juillet 2017 à 14H30.

Vous en souhaitant bonne réception,

2017-07-19 COMMUNIQUE DE PRESSE DES OS FP CGT – FO – SOLIDAIRES

 

Décès d’un ancien Secrétaire fédéral permanent de la Fédération SPSS

Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de notre camarade Raymond PERROT, ancien secrétaire  fédéral permanent de la branche santé, qui était administrateur national à la CNRACL dans le collège des  retraités au titre de la composante FO.

Nous vous tiendrons au courant des détails des obsèques. Pour les structures qui veulent adresser leurs condoléances, vous pourrez les envoyer à la fédération qui les fera suivre à la famille.

Amitiés syndicalistes

Le Secrétariat  Fédéral

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE DU PREMIER MINISTRE : 1ère réaction

A l’occasion de son discours de politique générale, le Premier Ministre a rappelé qu’au plan social la concertation était la règle, ce qui est actuellement le cas sur les projets d’ordonnance, ce qui ne préjuge en rien de l’issue de cette concertation qui, pour être efficace, doit être totale, loyale et tenir compte des lignes rouges.

Ce sera également le cas sur d’autres dossiers plus qu’épineux comme l’assurance chômage, la formation professionnelle ou les retraites.

Au plan global les annonces en matière de trajectoire financière, dite d’effort, apparaissent en contradiction avec la volonté affirmée d’investir et d’accroître certaines réductions de cotisations sociales ou d’impôt.

Si l’on y ajoute l’impact de la CSG sur le pouvoir d’achat des retraités et des fonctionnaires, qui plus est avec le gel de leur pouvoir d’achat et les impacts de cette fiscalisation sur la protection sociale, un flou inquiétant persiste.

Sur le service public comme sur la Sécurité sociale nous demandons des éclaircissements. En effet, par exemple le discours du Premier Ministre laisse entendre une réduction dangereuse du périmètre du service public. Or la république à laquelle se réfère à juste titre le Premier Ministre ne peut être efficace sans une consolidation du service public dans son ensemble qui, comme la Sécurité sociale, ne peuvent être dissous dans le marché.

Bonne réception.

Amicalement.

​Le secrétariat fédéral​

Com. Mailly-4 juillet 2017