Appel à la solidarité pour lutter contre les effets d’Ebola (EVD)

Appel à la solidarité pour lutter contre les effets d’Ebola (EVD)

Lire en-ligne : http://www.world-psi.org/fr/appel-la-solidarite-pour-lutter-contre-les-effets-de-la-maladie-virus-ebola-evd
Selon le plus récent rapport publié par l’Organisation mondiale de la santé le 12 septembre dernier, l’épidémie de la fièvre Ebola a déjà causé la mort de 2 218 personnes, tandis que près du double pourraient avoir été infectées par le virus. Un décès sur dix concerne un(e) travailleur/euse de la santé. De nombreux membres de l’ISP ont sacrifié leur vie dans l’exercice de leurs fonctions.
L’ISP suit la situation de près depuis le mois d’avril, lorsque les affiliés du réseau des syndicats de la santé de l’Afrique de l’Ouest (WAHSUN) avaient tiré la sonnette d’alarme. En collaboration avec l’OIT et l’OMS, l’ISP prend part aux interventions d’urgence, en vue de remédier à la situation dans laquelle se trouvent les travailleurs/euses de la santé.
Rosa Pavanelli, Secrétaire générale de l’ISP, a donné le signal d’alarme : « Les travailleurs/euses de la santé doivent disposer des outils dont ils ont besoin pour mener à bien leur mission. Nos membres trouvent la mort à cause des conditions de travail dangereuses – il s’agit là d’une négligence criminelle. »
Aux quatre coins de l’Afrique, notamment en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les affiliés de l’ISP mobilisent leurs membres pour lutter la propagation de la maladie. Mais pour ce faire, ils doivent pouvoir compter sur l’aide de la communauté de l’ISP.
L’ISP appelle aujourd’hui tous ses affiliés à effectuer un don au Fonds d’aide de l’ISP, qui permettra d’apporter une aide immédiate à nos membres et à leurs familles, et plus particulièrement aux proches des travailleurs/euses de la santé décédé(e)s, qui se trouvent privés d’accès à la protection sociale.
Parallèlement, l’ISP se penche sur des projets à moyen et à long terme, afin de veiller à ce que chaque travailleur/euse entrant en contact avec l’EVD soit protégé(e) efficacement, et puisse bénéficier de formations adéquates, ainsi que des outils et des équipements de protection individuelle nécessaires.
L’ISP exhortera les gouvernements nationaux, les organisations régionales, ainsi que les donateurs bilatéraux et multilatéraux à veiller à ce que ces pays mettent en place des infrastructures de santé publique permettant d’assurer une couverture sanitaire universelle, ainsi que des systèmes de protection sociale, à même de soutenir les familles des travailleurs/euses tué(e)s dans l’exercice de leurs fonctions.
Nous vous prions d’effectuer un don. Pour plus d’informations sur la façon de verser un don, nous vous invitons à consulter notre site Web. N’oubliez pas de mentionner « PSI Aid Fund – Ebola 2014 » dans la communication de votre virement bancaire.
Pour de plus amples informations :
· Avis aux syndicats membres de l’ISP sur la maladie à virus Ebola (EVD) en Afrique de l’Ouest
· Déclaration de l’ISP : Des travailleurs/euses de la santé tués par la pire épidémie du virus Ebola de toute l’histoire
· Lettre de l’ISP à Guy Ryder, Directeur général de l’OIT (en anglais)
· Fonds d’aide de l’ISP

L’Internationale des services publics (PSI) est une fédération syndicale internationale représentant 20 millions de femmes et d’hommes qui travaillent dans les services publics de 150 pays à travers le monde. La PSI défend les droits humains et la justice sociale et promeut l’accès universel à des services publics de qualité. La PSI travaille avec les Nations Unies et en partenariat avec des organisations syndicales et de la société civile et d’autres organisations.

Share to Facebook
Share to Google Plus