3 juin grève des métiers de la rééducation

6c21c07522dae7f90ee02cd72205c3f5-1.ts14649608950c4fd024723f90961d16504226e2c7d1.ts14649608951f65c25f4ac2ad85e93df01869ff58e5.ts1464960895

 

Les orthophonistes en ont assez d’être à la rue

 

Les orthophonistes salariés, de nouveau mobilisés aujourd’hui, revendiquent une revalorisation des grilles de salaires à la hauteur de leurs qualifications.

Ce matin, les orthophonistes ont manifesté sous les fenêtres du ministère de la Santé, à l’appel de leurs organisations syndicales FO, CGT et Sud et de leurs organisations professionnelles de libéraux, pour que le gouvernement entende enfin leurs revendications.

Pour une revalorisation des salaires

Depuis plus de deux ans, les spécialistes des troubles de la communication demandent une revalorisation de leurs salaires. Alors que la formation d’orthophoniste dure cinq ans, le niveau des salaires est équivalent à un bac+2. Un orthophoniste salarié perçoit environ 1 300 euros par mois en début de carrière.

Les enseignants et étudiants en orthophonie également mobilisés

Les enseignants et les étudiants en orthophonie étaient également mobilisés. La baisse importante des effectifs à l’hôpital liée au manque d’attractivité de la profession met en danger le métier et la formation.

Ce matin, les orthophonistes étaient particulièrement remontés. « Le ministère avait demandé la semaine dernière aux organisations syndicales de renoncer à leur mobilisation du 3 juin. Puis il a annoncé en début de semaine qu’il annulait une réunion prévue avec elles le même jour. », indique Christine Arcay (FO).

« Nous avons fait face à un chantage inacceptable, vive le dialogue social… », dénonce la représentante syndicale, « Nous sommes dans un cycle de travail avec le ministère et les discussions portent sur des sujets comme les primes, alors qu’il faut d’abord parler des salaires de base. »

Les grilles salariales bientôt sur la table ?

Les syndicats demandent toujours au ministère de dévoiler son projet de nouvelles grilles salariales. Ils pourraient prochainement obtenir gain de cause. Une délégation syndicale reçue au ministère le 3 juin a obtenu l’assurance de la tenue rapide d’une réunion sur le sujet.

Sur environ 23 500 orthophonistes recensés en France, près de 1 800 travaillent à l’hôpital public et 2 750 sont salariés dans des établissements privés ou des centres de santé. Le reste de l’effectif travaille dans le secteur libéral.

 

Share to Facebook
Share to Google Plus